Home Interviews Côme : « On m’a dit d’utiliser la prière comme levier marketing »

Côme : « On m’a dit d’utiliser la prière comme levier marketing »

SHARE

Actualité startup – Rencontre avec l’entrepreneur Côme, co-fondateur de Divine Box.

La team Pick&Pow est tombée sous le charme de cette startup qui s’est lancé il y a à peine 2 mois et qui a pourtant un grand avenir devant elle.

Salut Côme ! Déjà quel nom atypique, d’où viens-tu ? 😉

Hello Marceau ! Héhé de France tout simplement … Si j’étais une fille mes parents m’auraient appelé Berangère donc au final je suis plutôt gagnant, non 🙂

Tu l’as dis ! Ta startup n’est pas commune non plus, présente la nous en quelques mots !

On aime bien faire différemment chez nous 🙂

J’ai fondé avec ma soeur Divine Box, aka la « box des monastères » ! En gros, tu reçois chaque mois une box thématique remplie de bons produits monastiques : ultra-artisanaux, sains et surtout hyper bons ! Notre première box (mois d’avril) sera par exemple sur le thème du chocolat, mais on est en préparation pour une box apéro, une box bière, ou encore une box fromage. Et, sans mauvais jeu de mot pour les box, ça cartonne !

Une affaire familiale alors, on adore ce genre d’histoire ! 😉 C’est pas trop compliqué de monter une boite avec sa soeur ? Pas de querelles ?

Je pense que ça dépend de chaque situation, mais à titre personnel je ne me voyais monter une boite qu’avec quelqu’un en qui j’avais 100% confiance. On a toujours été assez proches et assez alignés sur nos amis, nos valeurs etc… Evidemment ce n’est pas rose 100% du temps et il y a des moments de rush/stress qui ne sont pas faciles mais globalement ça facilite les choses.

Comme on dit parfois : Divine Box, c’est un frère et une soeur pour des frères et des soeurs. Et ça se passe bien !

Si je comprends bien, les produits sont fabriqués par les moines au sein même de monastères partout en France ?

Exactement ! La majorité des produits qu’on sélectionne sont entièrement faits par les moines eux-mêmes et dans l’enceinte des monastères, on appelle ça l’artisanat monastique ! Parfois, ils font quand même appel à des professionnels sur certains aspects trop techniques : pour faire du savon par exemple c’est extrêmement compliqué, alors ils envoient leur huile d’olive, leur lavande etc… et le producteur fait le savon pour eux !

Dans tous les cas, on veille bien sûr à ce que l’abbaye tire un bénéfice de ce qu’elles vendent. Ça rajoute du sens à ce qu’on fait et à ce à quoi les abonnés s’inscrivent.

Movie GIF - Find & Share on GIPHY

Vous êtes bienveillant avec eux, vous ne faîtes pas les « loups de wall street » en essayant de les arnaquer !

 Oui, tout se fait dans un immense respect : nous envers eux car leur choix de vie est impressionnant et leurs productions INCROYABLES, et eux envers nous, car ils aiment voir des petits jeunes s’intéresser à ce qu’ils font et, accessoirement, les aider à entretenir leur patrimoine qui est impressionnant. En tournée pour dénicher de nouveaux produits, une sœur m’avait même imprimé un petit mot pour mon anniversaire.

T’as déjà vu des fournisseurs comme ça ? 😉

Les box suivent une thématique précise choisis en fonction des saisonnalités/évènements etc.. ?

Yes, nous préparons nos box selon la saison et/ou les événements. Pour Pâques, on ne pouvait passer à côté du chocolat, alors on a baptisé notre box le « pack de Pâques » ! Et pour les beaux jours qui arrivent, on me chuchote à l’oreillette qu’une petite box apéro bien fraîche avec un petit rosé ou vin blanc s’annonce …. Mais chut ! Une box des monastères se travaille dans la discrétion 😉 

Qu’est-ce qui te passionne le plus dans ce projet ?

Tout est hyper passionnant ! En fait, monter sa start-up et tout faire est hyper stimulant : faire le site web, appeler les abbayes, faire les colis, voir ton expert comptable, gérer les journalistes, faire 1500km en un week-end pour aller voir les abbayes (#truestory) etc… Et puis évidemment, avoir un sens dans son boulot c’est quand même hyper précieux : le matin, tu es exténué mais tu sais que tu ne bosses pas que pour toi et ça change tout !

Ah, et évidemment la bonne bouffe des abbayes à déguster ça fait plaisir 🙂

Food GIF - Find & Share on GIPHY

Parle nous de ce qui t’as mené à ce projet ! (On aime les détails croustillants)

Ma soeur a déjà terminé ses études et elle sort tout juste de 3 ans en tant que responsable retail dans la mode pour enfants.

De mon côté, j’ai passé 2 ans assez neutres à HEC, ensuite un stage « bien pour le CV » mais inutile, puis un stage passionnant dans une start-up de box de vin, et cette année je termine mes études à HEC Entrepreneurs.

Ah, et notre super cousine Dauphine nous file aussi un sacré coup de main pour les photos. Eh oui, on travaille en famille on vous a dit ! Elle adore passer une heure à prendre du chocolat en photo avec la bonne ombre, la bonne luminosité, les beaux constates etc… Nous en 3min on en rapidement ras-le-bol, alors on se « complète » bien !

D’où avons-nous eu l’idée ? Nous avons un frère qui travaille à Barcelone, qui revient de temps en temps, et qui a l’habitude de repartir avec une valise remplie de bouffe française, dont un pâté d’abbaye. Il en est tombé amoureux et avec ma sœur on s’est dit qu’il y avait un concept intéressant derrière. En fait je crois qu’on a flashé sur le concept d’apéro des abbayes, d’autant qu’on connaissait bien les produits monastiques car nous avions deux tantes moniales dans l’ouest de la France ! On a peaufiné tout ça et ça a donné Divine Box ! Et oui, c’est notre « franchouillard » de frère qui est à l’origine de l’idée 🙂

Aha comme quoi la famile c’est super important, même dans le business ! Donc tu es en cours et en parallèle tu développes ton buiz, ça ne doit pas chômer !

Héhé oui ça ne chôme pas, et ça donne des situations un peu bizarres parfois ou tu dois sortir de cours devant un mec qui vient de lever 2 millions parce que tu dois gérer tes fournisseurs, les abbayes etc… C’est absurde mais génial !

Tes professeurs t’ont-ils directement soutenue au commencement du projet ou tu as eu des retour négatifs dès le début ?

Un jour, mon directeur de Master vient me voir et me dit : « Dis donc Côme, j’ai bien réfléchi à ton histoire de box des monastères. Autant au début je n’y croyais pas trop, mais là vu la vitesse à laquelle tu vas en fait je trouve ça intéressant … Et puis comme levier marketing, tu pourrais compter sur la prière non ? ».

Images GIF - Find & Share on GIPHY

On s’est marré tous les deux évidemment car ça sortait de nulle part, mais en fait les gens sont assez vite touchés personnellement par le projet : certains se lavent avec du savon d’abbaye, d’autres prennent leur petit-dej avec des confitures d’abbayes etc… Mais le plus drôle c’est sans doute la tête des gens quand tu leur annonce le projet : ils trouvent ça tellement décalé qu’ils sont anesthésiés pendant 3 secondes avant de lâcher en rigolant « mais c’est de la grosse balle ton truc! »

Qu’est-ce que tu conseillerais à un jeune entrepreneur qui a un projet plutôt audacieux et qui n’a pas le soutien nécessaire de son entourage pour l’encourager ? Financier et morale.

Si ton entourage ne te soutient pas moralement d’abord, essaye peut-être du côté de tes potes. Pas forcément en étant associés avec eux, mais en leur demandant de t’aider par des petites choses concrètes pour qu’ils aient envie de suivre l’aventure. Par exemple, j’ai demandé à un ami de tweeter une journaliste du Parisien pour moi et ça a marché, l’article sort cette semaine !

Ensuite, si ton entourage n’a pas le soutien financier, regarde du côté des prêts étudiants (incroyablement bas aujourd’hui!), des aides de l’état, des divers organismes publics et même des concours de pitch ! J’ai entendu beaucoup de boites se lancer avec ça au début. Ca prend du temps, c’est l’inconvénient, mais ça peut bien aider pour se lancer !

Pick&Pow te propose de faire ton « Instant Com », à toi de jouer !  

On propose 2 offres :

C’est très adapté à un public jeune, et cela passe par les prix évidemment : grosso modo, ça commence à 28,90€/mois et ça monte jusqu’à 46,90€/mois. Tout va dépendre de la formule choisie, de la durée de l’abonnement et du mode de livraison ! Il y en a pour tous les gouts et tous les budgets 🙂

Très abordable donc ! Et bien merci beaucoup pour ces infos Côme et on espère que le Seigneur t’aidera sur la voie de la réussite !

Merci 🙂 Bonne continuation !

→ 20% de promotion sur des produits innovants, c’est par ici !

The following two tabs change content below.
Marceau Cattin

Marceau Cattin

Vous êtes un jeune entrepreneur et vous avez envie de nous parler de votre startup ? Contactez-nous à : mag@pickandpow.com
  • Mathieu Lemoine

    Super article, je trouve qu’il est d’une grande qualité, est vraiment très intéressant !

    • Hilaire Esseb

      Merci Mathieu ! 🙂

  • Alizee Sg

    Super rédac et le principe de Divine Box est top!

    • Marceau Cattin

      Merci Alizée ! 🙂

  • Daniele Auger

    original et très intéressant on a envie de tester !