Home Tribunes Les 7 mensonges sur l’entrepreneuriat !

Les 7 mensonges sur l’entrepreneuriat !

SHARE
Pinochio mensonges entrepreneuriat

Moi, Alexandre, jeune et simple entrepreneur de 23 ans, j’ai une vision qui me pousse à croire qu’ils existent beaucoup de mensonges autour de l’entrepreneuriat. Il serait peut-être temps de connaître la vérité, non ? O’Way ! 
P.S : La partie qui va suivre peut heurter les entrepreneurs sensibles.

Mythe 1 : Marché, tu étudieras. Google Form, tu rempliras.

« Salut la communauté ! C’est bon,  je me lance dans un projet. Du coup, j’aimerais avoir votre avis en remplissant ce questionnaire. 2 minutes, c’est fait ! »

Vous avez déjà posté un message similaire ? Vous pensez valider votre marché ? Vous confiez l’avenir de votre projet à des gens qui n’ont rien d’autres à faire que de répondre à un questionnaire ? Come on…

« Un questionnaire, c’est un complément, pas une finalité. Vous voulez des réponses sur votre marché ? GET OUT OF THE BUILDING ! Allez dans la rue. Parlez aux gens directement. » – Steve Blank

giphy (2)

Mythe 2 : Business plan, tu auras. Sinon, argent te fuiras.

« Votre inscription est bien pris en compte pour le concours : Entreprendre, c’est avant tout un business plan. Envoyez-nous votre business plan de 25 pages. »

Vous avez déjà participé à ce genre de concours ? Quel est l’intérêt d’avoir un business plan alors que vous êtes en phase d’amorçage ? Pour le plaisir de jouer aux devinettes ? Pour remplir du papier ? LinkedIn, Twitter, ont-ils un business plan ? Come on…

Convaincre les gens avec un produit qui répond à leurs besoins, voilà le vrai business plan. Le reste, c’est un tour de passe-passe.

Mythe 3 : Marketing, tu feras. Lancement, tu attendras

« Bon, on va attendre le lancement pour communiquer. »

Vous avez ce réflexe ? Pour vous, c’est d’abord développer puis vendre ? DropBox, Snapchat ont attendu pour communiquer ? Come on…

Pour la plupart, on suit cette méthodologie parce qu’on pense copier ce que font les autres ou on a tout simplement peur de réellement découvrir que notre produit ne sert à rien.

Communiquer since day 1. Il serait dommage de se priver de feedbacks, d’opportunités et de premiers clients.

giphy (4)

Mythe 4 : Démocratie tu règneras. Équipe, elle guidera.

« Dans l’équipe, on prend nos décisions à l’unanimité, en votant. C’est une vraie démocratie participative. »

Startup = Assemblée ? On est là pour voter une loi ? Bizarre, ça ressemble aux processus des grosses entreprises où il faut tout valider, non ? Come on…

Une bonne équipe exécute bien et rapidement. Le reste, c’est du fantasme et de la perte de temps.

Mythe 5 : Conseils tu écouteras. Succès suivra.

« Prends les conseils que l’on te donne. Soit ouvert à la suggestion. »

D’accord, mais est ce que vous connaissez mon business ? Mon marché ? Est-ce que vous n’essayez pas inconsciemment de répliquer ce que vous faites sans l’adapter à mon contexte ? Est-ce que vous ne me déviez pas de ma vision ? Come on…

« Si vous écoutez plus de 20% des conseils qui vous sont donnés, alors vous n’êtes qu’un exécutant gratuit. » – Peter Thiel

Le meilleur conseil qu’un entrepreneur puisse vous donner, à mon sens, c’est de suivre votre intuition. Faites-le à votre façon. Suivez votre vision. Préférez-vous tracer votre route ou suivre une route ?

Mythe 6 : La presse tu liras. Tendances, tu suivras.

« Alors les tendances pour l’année 2016 en termes d’innovation techniques se situent dans les domaines X, Y, Z… »

Vous lisez la presse ? Les analyses des fameux cabinets de consulting ? Vous suivez les tendances annoncées ? Come on…

1) Ce qui est dit dans la presse, la plupart du temps c’est du vent.

giphy (5)2) Les plus grandes innovations de l’histoire de l’humanité ont toujours été contre-intuitive. Elles ne suivaient pas l’intuition générale.

Mythe 7 : Concurrence tu fuiras. Marché, tu gagneras

« Aucun concurrent, j’ai le marché rien que pour moi. »

Vous pensez vraiment que de ne pas avoir de concurrents est une bonne chose ? C’est la ruée vers l’or ? Come on…

C’est plutôt la ruée vers la solitude ! Pas du tout rassurant, de ne pas avoir de concurrents. Il peut même se trouver que le marché que vous visez n’existe même pas (ou alors vous êtes trop en avance) !

Ayez des concurrents, c’est positif !

Retrouvez Alexandre et son projet O’Way sur Twitter, Facebook ou sur son Blog

Découvrez des jeunes startups du monde entier et profitez d’une réduction à l’achat !

 

 

The following two tabs change content below.
Alexandre Duarte

Alexandre Duarte

Alexandre, 23 ans et libre comme l'air. Entrepreneur à temps plein par passion et par conviction. Mon rêve : créer quelque chose qui compte. Porteur du projet O'Way, une application mobile qui vise à créer du lien social entre passagers empruntant le même trajet.
Alexandre Duarte

Derniers articles parAlexandre Duarte (voir tous)