SHARE

Cette semaine, Pick & Pow a rencontré Florent de Mon Super Voisin. Il revient sur la création de l’application et nous explique comment les restos japonais et les parties de ping-pong peuvent assurer une super cohésion au sein d’une startup créée par 12 potes !

Salut les gars ! Enchanté ! Alors dîtes-nous tout, qui êtes-vous ?

Salut Pick & Pow enchanté également ! Nous sommes une bande de 12 potes qui sortent d’étude, et qui souhaitent créer un projet ensemble qui a du sens, et surtout vivre une belle aventure humaine !

12 potes ?!! On est dans du projet de copains là, génial ! Quel est donc ce projet ?

Ce projet c’est …. (roulement de tambour) Mon Super Voisiiiiiiin ! Une application de service et d’entraide entre particuliers. Tu vas nous demander « mais dîtes-m’en plus » alors on va t’en dire plus : par exemple, tu as une grosse fuite d’eau chez toi ou ta babysitter vient de te lâcher pour aller faire la fête avec ses copines … et bien tu postes ta mission sur notre application et nous te mettons en relation via matching avec des voisins disponibles, proches de chez toi et qui disposent des compétences nécessaires !

J’allais justement t’en demander plus ! Ca peut être n’importe quoi les missions ? Je peux par exemple proposer mes services de montage de meuble Ikea APELVIKEN ?

Nous avons plus de 11 domaines de compétences différents regroupant 64 sous compétences donc c’est assez large… Tu peux faire appel à nous pour monter le nouveau Ikea APELVIKEN (qui est un super modèle d’ailleurs, tu fais bien de le citer !) mais aussi pour promener Kiki, le chien de madame Ramirez du deuxième. A contrario des plateformes déjà existantes, nous ne proposons qu’une seule chose : mettre en relation une personne qui a besoin d’aide avec le Super Voisin idéal ! 


J’imagine que ce service n’est pas gratuit. C’est Noël, mais il faut bien se payer ! Vous fonctionnez par commission ? Qui devra vous payer un café, les Super Voisins qui promènent le chien de Madame Ramirez (qu’on embrasse au passage) ou Madame Ramirez ?

En effet même si les citoyens du monde méritent une Super Appli, il faut bien qu’on se rémunère. On fonctionne par commission sur les échanges entre les particuliers sur notre plateforme. Mais attention, nous ne sommes pas non plus que des requins de Wall Street avides d’argent et de villas à Miami. Nous permettons également à nos Super Voisins de proposer des missions bénévoles et donc totalement gratuites. Par exemple Madame Ramirez pourra faire son déménagement avec des Super Voisins généreux qui voudront bien l’aider gratuitement.


Figure toi qu’on a même offert la possibilité lors des missions bénévoles, de pouvoir offrir un cadeau à la fin style place de ciné ou Wonderbox à la personne qui t’a aidé histoire de le remercier et de partager plus qu’une simple mission d’entraide.

Ah yes, très bonne idée ça ! Bon alors, monter une boite à 12, c’est comment ? (#socomman) Forcément ça doit partir en cacahuète, surtout si c’est que du copain !

Et ba écoute, figure toi que ça se passe super bien. On a nos bureaux dans une Pépinière, on est un peu serrés parfois, mais l’ambiance et très bonne et c’est pas de la langue de bois juré craché ! On gère ça plutôt bien. On a des moments où on déconne comme il faut dans le bureau à base de danse et de blagues trashs, et des moments où tout le monde est super focus.  On a une table de ping-pong à dispo et je te cache pas que quand il faut régler un différend, ça passe parfois par un match. Au final c’est toujours Florent qui gagne !


Ce qui est bien c’est qu’on a un groupe assez homogène et c’est donc assez intéressant.  D’un coté t’as les gars qui viennent d’école de communication ou de commerce et de l’autre les développeurs qui viennent ba … évidemment d’école de dév. Les univers sont différents mais on s’entend hyper bien. 
La bonne ambiance dans un startup c’est franchement primordial et on veille la dessus. On va par exemple se faire des jap à volonté tous les vendredi. Les brochettes de bœuf au fromage ça soude une équipe.

Haha tu m’étonnes, les boeuf-fromage, c’est clairement clé. Ils sont à plein temps ? Et pourquoi 12 en fait ? Les 12 ont vraiment des compétences spécifiques ? Vous avez constitué un Bro’s code avant de commencer l’aventure ?

Au final on est si nombreux parce que chacun a prouvé sa capacité à apporter quelque chose d’utile à Mon Super voisin et quand on tient des personnes talentueuses on ne veut pas les lâcher. Pour être franc, on n’est jamais vraiment 12 dans le bureau. Si tu veux y’a un turn over en fonction des emplois du temps de chacun.

  • 4 stagiaires en alternance (Benoit et Mayence en Dév, Ulysse et Nawel en Com’) ils sont géniaux et abattent un sacré travail, des vraies machines.
  • Axel qui est au Canada et qui bosse à distance.
  • Florent (moi), je lead la Com’ avec Clara, directrice artistique.
  • Mike, Sylvain et Lucas (qui nous a rejoint définitivement aujourd’hui) s’occupent du financement et de la gestion.
  • Tom pour le design de l’appli et Haithem qui gère la partie dév en freelance.

Voilà j’ai fait un peu le tour j’espère que je n’ai oublié personne sinon je vais me faire massacrer !

Et bien une grosse bise à tous ce monde ! Vous avez commencé à communiquer sur MSV il y a 6 mois, l’application sort mi-janvier si je ne dis pas de betises. Quel est le secret du teasing ?

Nous avons lancé notre campagne de crowdfunding en mai. Il a fallu beaucoup communiquer depuis pour garder en haleine les personnes qui nous suivent et qui se sont préinscrites à l’application. Conserver l’engouement qu’on avait créé à ce moment c’était primordial. C’est pas toujours facile, mais on essaie de produire beaucoup de contenu, images, vidéos qu’on pousse sur nos réseaux sociaux. Mais en janvier, le teasing ce sera du passé et ça va faire du bien à tout le monde. On est vraiment pressés de voir notre appli en ligne sur l’apple store et que les gens puissent enfin commencer à l’utiliser.

Vous conseillez le crowd-funding aux entrepreneurs ? C’est ouvert à tout le monde ?

Franchement oui ! Ça permet de tester son projet de voir la réaction des gens et d’adapter en fonction des différents retours. Ca permet de créer une communauté et de fédérer autour d’une idée. Ce qui est super, c’est que les gens suivent la marque/entreprise dès le début. Ils ont ensuite la possiblité de la voir grandir et parfois dedevenir un truc big ! Avant internet c’était quand même beaucoup beaucoup plus difficile. Et puis c’est aussi un très bon moyen de financement.

Au final, c’est beaucoup de « lovely » money, de personnes de ton entourage ? Comment bien gérer cette partie, sans mendier pour autant ?

C’est souvent la critique des gens qui sont réfractaires au crowdfunding « oui c’est de l’argent de vos proches machin machin ». C’est sur que c’est le premier cercle (famille et amis) et un deuxième cercle (ami de la famille ou pote de pote) qui donnent. Mais après tu n’obliges personne à donner et surtout les gens donnent le montant qu’ils veulent. Après il faut bien organiser son projet et sa communication pour montrer la crédibilité du projet. Ainsi, les gens savent que tu ne blagues pas et que ton projet est vraiment sérieux. Ca te permet aussi de toucher un troisième cercle à savoir les gens que tu ne connais pas du tout du tout.

Yes bien sur ! La rumeur dit que vous cherchez des beta testeur pour votre app ? C’est ta minute promo !

On est surtout en recherche de personnes susceptibles d’utiliser notre application. Alors si toi aussi tu souhaites faire partie de la communauté Mon Super Voisin, gagner en revenu complémentaire ou tout simplement te faire aider dans tes tâches du quotidien tu peux d’ores et déjà te pré-inscrire ici.

Un p’tit code promo quand même pour les nouveaux utilisateurs ? C’est Noël, merde !

Nous offrons à tous 10 euros à valoir sur leur première mission spécialement pour vos lecteurs : picknpow10Courrez-vous pré-inscrire on vous attend ici !

Nickel ! Un dernier conseil pour un jeune entrepreneur ?

Le milieu des startups explose, de plus en plus de gens se lancent ! Je pense que c’est vraiment le moment ! Une startup c’est tellement différent d’une entreprise normale, ça fait du bien. C’est un gros risque à prendre mais ça vaut le coup ! #cliché

Hahaha merci beaucoup Florent !

Merci Hilaire et merci Pick & Pow 🙂

Pick & Pow vous propose des promotions sur des produits innovants !

Découvrez notre shop !

The following two tabs change content below.
Hilaire Besse

Hilaire Besse

Co-founder chez Pick & Pow
Co-founder at Pick & Pow - French entrepreneur, crazy about innovation, entrepreneurship, and patatas bravas. Want to talk about your startup? Reach us on: mag@pickandpow.com