SHARE

Jean-Baptiste Fontes est l’heureux papa de Jean-Louis Casquette, une startup qu’il a co-fondée avec son pote Louis. Leur produit phare est la Caskate, la toute première casquette qui se porte au doigt.

Alyette Brass

Salut Jean-Baptiste ! Tu nous présentes ton équipe et tu nous dis quelques mots sur toi ?

Salut Agnes ! Jean-Louis Casquette, comme son nom l’indique, se compose de Jean (-Baptiste), Louis et de casquettes. Sous cette casquette, beaucoup de personnes nous ont rejoint le temps d’un stage ou d’une mission pour nous aider à développer le projet: Adrien, Alexandra, Camille, Pierre, Albain, Victoire… Louis et moi sommes potes depuis le lycée et nous avons lancé ce projet il y a maintenant 1 an et demi.

Personnellement, je suis ingénieur de formation avec des expériences dans l’impression 3D à NYC, dans le pétrole au Gabon, dans les usines en Chine et dans l’énergie solaire au Kenya. Tout ce petit melange m’amène aujourd’hui a JLC (ndlr: Jean Louis Casquette). Une casquette ca protège bien du soleil non?

Et justement, pourquoi une casquette, et pas autre chose ?

C’est là que l’histoire est drôle. A l’époque, je travaillais dans l’impression 3D a NYC et j’ai découvert qu’on pouvait très facilement faire des bijoux en métal imprimés en 3D. Un soir, j’en parlais à Sioul (ndlr: Sioul c’est le surnom de son pote Louis. Comme Zizou pour Zidane quoi.), en lui disant que nous devrions créer un objet original comme ça. On avait tous les deux une casquette sur la tête. Ca a fait tilt: Bague-Casquette ! Pour ce qui est du reste, ce qui est bien, c’est que Jean-Louis Casquette est “by Jean-Louis Bijou”, il n’est donc pas exclu d’avoir très prochainement d’autres choses sur les mains !

La légende dit que vous n’étiez pas très sobres ce soir là… On peut avoir la version non censurée ? 😉

Haha (disons qu’il était pas très tot en effet). Le problème avec Sioul c’est qu’il n’y a pas de différence lorsqu’on est sobre ou pas. Tout ce que je peux dire c’est qu’on a essayé de se mettre la casquette qu’on avait sur la tête en bague avec un élastique mais ça ressemblait à rien. J’ai attendu le lendemain matin pour modéliser la trouvaille plus calmement. Le soir c’était une blague, le matin c’était une bague.

The punchline ! Bien joué ! J’imagine que créer sa boîte avec son pote d’enfance c’est la meilleure façon de commencer. Est-ce que tu aurais osé te lancer seul ?

Oui c’est sur que ça aide. Après ce qui a été le plus dur c’est de sortir de la déconne et de se concentrer car ça commençait bien a marcher. Sioul a malheureusement débuté au même moment un stage en finance a Londres et j’ai continué tout seul. J’ai donc osé me lancer tout seul avec son aide lointaine.

Teddy Riner, Patrick Sébastien, David Villa, Caterina Murino portent déjà la Caskate. C’est allé très vite ! Est-ce que vous pressentiez que c’était une idée à succès ou vous étiez plutôt sceptiques au début ?

Ce qui est bien avec cette idée c’est qu’elle choque, dérange et que tout le monde se souvient du nom Jean-Louis Casquette. Personne ne reste sans voix face à la Caskate : “C’est quoi cette daube à ton doigt ? / C’est fou ton bijou ! J’adore !”. On a de tout et c’est très bien comme ça. On a jamais vraiment été sceptiques grâce à ça.

En ce qui concerne les stars, on en a d’autres qui vont sortir très bientôt, d’ailleurs, on publie la “semaine des stars” courant Juin: chaque jour une nouvelle star avec une Caskate au doigt !

Caskate_collection

Et si tu pouvais choisir une égérie pour la “Tiny Caskate” (la version féminine de la Caskate), tu penses à qui ?

Jamel Debbouze. Ah non mince ça va être chaud… Plus sérieusement je pense a une égérie pop et classe, tout comme la bague: Natalie Portman me semble appropriée ! Ou Michelle Obama aussi.

Ce sont les célébrités qui sont venues jusqu’à JLC, ou tu as fait les premiers pas ?

On est encore petit. Je me suis arrangé pour faire le premier pas à chaque fois. Dans le cas de Damien Perrinelle (joueur de foot français au NY Redbulls) on a même fait une version custom avec son numero de maillot: le 55.

Génial ! Tu penses pouvoir généraliser l’option « customisation » sur le long terme peut-être ? Le champ des possibles est vaste avec l’impression 3D, non ?

Oui on bosse beaucoup là dessus en ce moment. Avoir un bijou original c’est bien, avoir un bijou ultra original customisé c’est complètement fou ! Je bosse sur une version pour pouvoir tout seul rentrer son texte ou son logo. On a déjà le cas possible pour la taille moyenne de bague à ce lien: www.shapeways.com/product/

Attention c’est une avant première ! On vient de mettre le lien sur le site !

😀  C’est toi qui bosse sur le design des collections ?

Yes, je me sers des commentaires que j’entends autour des produits existants et j’essaie de satisfaire tout ça en modélisant en 3D les nouvelles gammes. Les boutons de manchette sont les nouveaux nés 2016. Ils cartonnent.

Une nouvelle collection en vue, un nouveau produit ? On veut du spoil !

Comme Jean-Louis Casquette porte bien son nom, un petite collection de vraies casquettes va sortir pour l’été ! Affaire à suivre !

Et si tu nous racontais ta journée type en tant que CEO de Jean Louis Casquette ?

Ça commence par les emails les emails les emails. On essaie beaucoup de faire connaître JLC et de répondre au maximum à toutes les questions possibles. Ensuite en fin de matinée on lance les impressions 3D du matin si les bagues ne sont pas customisées. S’il y a des bagues custom, je m’occupe de valider le design avec le client et nous nous occupons de créer une page spécialisée avec lui pour qu’il puisse commander la caskate sur son propre lien. Ensuite je m’occupe des visuels, des points marketing et je termine par gérer la nouvelle stratégie de vente en magasins. Régulièrement, il faut modifier le site et les textes. Comme le maître mot est d’en mettre partout, le travail se fait aussi au resto, au bar, au supermarché, à la laverie, à la boulangerie, au bar aussi. Demander l’avis d’un maximum de personne est important et faire passer le mot à un public non averti est très enrichissant !

Merci à toi Jean-Baptiste !

JB rooftop


Partage une jeune startup sur les réseaux sociaux et obtiens une réduction en échange !

The following two tabs change content below.
Agnes Barral
Vous êtes un jeune entrepreneur et vous avez envie de nous parler de votre startup ? Contactez-nous à : contact@pickandpow.com