SHARE

Ancien ingénieur en mécanique, Pierre Lambert est un photographe passionné. Frustré par le temps chronophage que la recherche de clients prenait, ce jeune français de 29 ans a décidé de monter le AirBnb pour photographes. Une interview entre New-York et Barcelone.

Salut Pierre ! Pour les lecteurs qui ne te connaissent pas (encore), dis nous un peu qui tu es !

Salut Hilaire ! J’approche de mes 29 ans et aujourd’hui je suis un entrepreneur & photographe. Cependant ça n’a pas toujours été le cas. Après un diplôme d’ingénieur en Mécanique je suis parti pour le Nigéria dans une boite qui faisait de l’installation de pipelines offshore pour l’industrie pétrolière. Je voulais de l’aventure en sortant d’école et j’en ai eu! L’expérience était top pendant un moment et j’ai beaucoup voyagé mais un jour je me suis rendu compte que je souhaitais construire mon propre rêve et pas celui d’un autre. Je suis donc devenu photographe en parallèle.

Dès le début de mon aventure en tant que photographe (j’étais toujours dans le pétrole en parallèle) j’ai tout de suite senti qu’il y avait un gros problème dans ce milieu et que personne ne l’avait résolu jusqu’à présent. Cela me donnera la premiere idée pour KYMA.

kyma
Pierre, dans le delta du Niger au Nigeria.

Quel problème, si ce n’est cette manie du « #foodporn » ?

Tu vois, les photographes sont des artistes, chacun a sa propre image & marque. Quand tu démarres en tant que photographe, tu dois te créer ton identité et faire en sorte que les gens te connaissent. La deuxième partie est tout simplement du marketing et que tu sois photographe depuis 1 an ou 20 ans tu devras toujours en faire. À l’époque il n’y avait aucun site phare pour t’aider à trouver des nouveaux clients. J’ai beaucoup utilisé booking.com & airbnb pour mes voyages et ça me paraissait fou que l’équivalent pour photographes n’existe pas ! N’importe quel hotel ou appartement, petit ou grand, à travers le monde a accès à une clientèle mondiale via cet outil qui les rend visibles instantanément, mais pour les photographes il faut tout construire « manuellement » (site + réseau sociaux + PR etc…) pour un jour espérer arriver sur la magique page #1 de Google.

Oui j’imagine bien le problème ! Du coup, tu nous as créé un AirBnb pour photographe 😉 ?

Haha, exact ! D’autant plus que je me suis rendu compte que le problème pour le client était le même. Tu te vois faire 5 pages de résultats sur Google pour trouver ton hotel, leur envoyer à tous un email et les comparer à la main?! Post 2014 ça me paraissait une aberration. Ainsi, avec KYMA, n’importe qui peut trouver un photographe passionné, et n’importe où dans le monde.

kyma

Et avec l’émergence du peer-to-peer, c’est nickel. Tu as commencé en solo ? Et depuis quand ?

J’ai commencé à plancher sur l’idée en Juin 2014. À l’époque je cherchais un co-fondateur technique pour m’aider sur le code… mais comme tu dois le savoir c’est une denrée très rare!
Finalement, je me suis dis que je pouvais peut-être apprendre moi-même et en parallèle continuer à chercher quelqu’un. Le but étant de ne pas rester statique mais de toujours avancer – au pire j’aurais appris quelque chose qui est à la mode (coder)!
Donc fin été 2014 je me lance dans le code, toujours en parallèle de mon job et de la photo

Tu as du en passer des nuits blanches sur youtube… Tu as endossé le rôle de développeur, entrepreneur, Photographe et Ingénieur pendant combien de temps ?

Oui… petit conseils aux lecteurs, si vous avez une copine/femme, assurez-vous qu’elle vous supportera car vous allez devoir en passer du temps là dessus!
J’ai continué mon boulot jusque fin Décembre 2015 mais j’avais beaucoup de chance car j’ai pu prendre des périodes de 1 à 3 mois de « vacances » de mon travail principal pour bosser là dessus.

Pendant 1an et demi ?! Un gros Big Up à ta femme alors ! La version 0 existe toujours ?

La version 0  était assez… « brut » mais ca m’a permis de tester avec mes propres clients sur Paris & de sign up quelques amis photographes!
Petite anecdote, la première cliente qui a testé KYMA a reçu un email de rappel pour le photoshoot du lendemain à peu près 600 fois à cause d’un bug! Elle n’a clairement pas oublié de venir! Je la remercie encore aujourd’hui pour sa patience 🙂
Pendant tout 2015 le but était d’améliorer le site grâce aux feedbacks des clients testeurs & surtout des photographes ! En octobre 2015 j’ai lancé la conception d’une version 1 plus officielle avec une équipe de designers/front end excellents. Quand tu bosses seul en full time c’est important de trouver des bons freelancers sur lesquels tu peux compter.

Screen Shot

Des bons freelancers, mais qui peuvent couter cher ! Tu ne veux pas incorporer quelqu’un dans la team ? Et niveau financier, tu avais prévu le coup en mettant de côté ?

Richard Brason a dit: “If you are a risk-taker, then the art is to protect the downside.”
Un ami entrepreneur m’a dit la même chose, ne quitte pas ta boite tant que tu peux faire les deux. C’est ainsi que j’ai pu financer la conception de KYMA !

Toujours profiter des opportunités ! Tu en es ou maintenant, toujours en France ?

Je suis à New-York en ce moment !

Trop bien ! Pour un développement stratégique ? Le marché est la bas ?

Oui le site a toujours été en Anglais, du coup j’ai pas mal de photographes aux US et je suis à la recherche d’un partenaire sur place. En plus de ça ma femme y est pour son travail aussi. Ca a aidé, forcément 🙂

Ca marche ! La transition n’est pas trop dure entre “vie de bureau” et “meilleure vie du monde” ?

Hahaha, non ça va ! Je ne me plains pas. C’est incroyable, il y a 6 mois j’étais dans un bureau à Paris, il y a 3 mois je codais à Taiwan en recrutant quelques photographes là bas et avant hier je bossais sur une terrasse au soleil à NYC. Il faut profiter de tous les instants car ce n’est pas toujours aussi bien !

Pierre
Qu’on me jette une pierre si cet entrepreneur n’a pas l’air heureux !

Enjoy ! Un dernier conseil à donner à un jeune entrepreneur ?

Oui, ne te lance pas tout seul !! Un ami et moi-même avons tous deux lancé en même temps en mode solo et on a fait le même constat – trouve toi une équipe avant ! C’est pas facile quand tu es dans le feu de passer du temps à chercher des co-fondateurs et en plus quasi personne ne veut financer des fondateurs solos.
Et la dernière chose, amuse toi, profites en ! Ce n’est plus un boulot, c’est une vie que tu te crée, tu y penses le matin, le midi, le soir et la nuit, alors sois sûr de t’amuser dans ce que tu fais sinon tu vas devenir fou.

Merci Pierre !

Merci Hilaire !

Retrouvez KYMA et profitez de 15€ de réduction sur Pick & Pow, sur Facebook, Twitter et Instagram 🙂

The following two tabs change content below.
Hilaire Besse

Hilaire Besse

Co-founder chez Pick & Pow
Co-founder at Pick & Pow - French entrepreneur, crazy about innovation, entrepreneurship, and patatas bravas. Want to talk about your startup? Reach us on: mag@pickandpow.com