SHARE

Urban Circus est LE créateur de vêtements haute visibilité pour 2 roues. Mais c’est aussi et avant tout, une startup très jeune et très fun, qui a pour ambition de marier la mode à la sécurité. Le gilet jaune ? C’est fini. En tout cas, pour ceux qui ont du goût !

Hey Quentin ! Et si tu commençais par nous présenter ta startup ?

Salut Pick & Pow ! Pour faire simple, Urban Circus c’est la rencontre du design et de la technologie. La rencontre de moi et Henri. De Henri et moi, pardon. Henri, 26 ans, est designer et moi j’ai 28 ans et je suis ingénieur de formation. C’est assez pratique du coup, car nous associons nos compétences pour rendre la technique de la haute visibilité à la mode. Notre objectif à l’heure actuelle, c’est faire du vêtement de sécurité une pièce de collection. Autrement dit, on lui ajoute une piqûre de style pour en faire apprécier l’usage.

Henri et toi, c’est une longue histoire ?

Sans titre.001 - copie

On était dans la même école d’ingénieurs avant qu’il ne craque complètement et se lance dans la mode. Riton [Ndlr : Henri] est… fondamentalement allumé du cerveau. Il n’a pas la lumière à tous les étages mais là où elle éclaire, elle éclaire fort et longtemps. Je dirais qu’il est hyperactif, il n’arrête jamais, parfois il déraille puis il remonte dans le train comme si de rien n’était !

Donc le gilet jaune c’est bien trop has been pour vous ?

C’est quand même dommage d’accepter l’usage de quelque chose d’aussi laid. Enfin c’est surtout dommage aujourd’hui, alors que Urban Circus est désormais une alternative. Mais attention : nous ne contestons pas pour autant l’utilité du gilet jaune. On trouve juste que ce serait sympa d’avoir une autre solution pour rouler en deux roues tout en étant visible. Nos vêtements permettent d’être vu jusqu’à 250 mètres, contre 30 mètres si tu ne portes rien. Tout de suite, ça fait une sacrée dif’ !

C’est clair ! Les jeunes doivent adorer vos vestes, non ? Car vous mettez fin au dilemme : « sécurité .vs. look à la mode » ! Avec Urban Circus, ils ont les deux !

Ils adorent ! Mais ils n’achètent pas seulement nos vestes pour la sécurité. C’est plutôt le côté fun qu’ils recherchent. Nos vestes sont réfléchissantes, avec des motifs originaux, et en plus réversibles ! Avec un côté plus sobre, cuir ou molletonné, selon les préférences. En fin de compte on peut dire qu’on a réussi notre pari. Nous avons eu d’excellents retours et une médiatisation assez forte, notamment lors de la foire de Paris. Plein de gens se sont déplacés juste pour nous ! Henri est passé sur France 2, sur TF1 et Europe 1 a aussi parlé de nous.

Et les plus de 50 ans, dans l’histoire ? Tu les vois porter « Le jongleur », par exemple ?

Détrompe-toi ! Car en fait, ce sont même eux nos premiers acheteurs ! Ils s’éclatent autant que les jeunes avec nos vestes. Mes parents m’ont envoyé des photos de soirée où ils portent nos vestes et font la chenille avec leurs potes. Faut pas croire, les cinquantenaires, c’est des teuffeurs aussi ! En fait, les cinquantenaires sont vachement plus sensibilisés que les jeunes aux dangers de la route. Parfois, même si la veste ne va pas trop avec leur style, ils franchissent le pas direct.

Génial ! Et est-ce que d’autres modèles de vestes sont prévus ?

The best is yet to come ! Et on lancera une campagne de crowdfunding en octobre pour la nouvelle collection. La nouvelle collec’ sera donc sous les sapins en décembre !

C’est Henri qui gère les design ou tu as ton mot à dire aussi ?

Ben quand il me dit « Tu vois là j’y ajouterai bien une petite touche de bleu… », en général, je lui demande à quoi ça va servir… Mais du coup on trouve toujours un juste milieu entre une veste utile et fashion. Mais je t’annonce direct que la prochaine collection risque d’être assez ouf.

Urban Circus.001

Et être fondateur d’une startup, c’est stressant ? Tu le vis comment ?

Il y a une bonne petite dose de stress… Pas la dosette genre Café parisien, plus le 1l1/2 de chez Mac do. Mais quand ça a fait boum dans ton cœur et que tu t’impliques du mieux possible dans ce que tu fais, tu te sens vivre à fond…

…C’était nul cette dernière phrase on dirait des paroles de Lorie.

En tout cas je peux dire que maintenant, j’ai trouvé un équilibre entre le boulot et le reste. Quand j’ai besoin de décrocher, je décroche. Je fais du sport, je dors. Le but, c’est de faire un truc utile tout en étant bien dans sa peau. Moi je fais du scooter, du vélo, de la moto. Une fois, Henri a même pris le métro.

Haha merci Quentin ! On attend votre nouvelle collec’ de vestes réfléchissantes et réversibles !

Merci Pick & Pow ! 🙂 À bientôt !

0-ConvertImage


Pick & Pow vous offre une réduction sur la dernière collection Urban Circus
et sur d’autres produits de startups !

PROFITEZ-EN!

The following two tabs change content below.
Agnes Barral
Vous êtes un jeune entrepreneur et vous avez envie de nous parler de votre startup ? Contactez-nous à : contact@pickandpow.com